Nutrition/Santé

Le sport | La rando

Sur la toile, la mode c’est le fitness. On en voit en veux-tu en voilà, à coup de chaînes YouTube et d’objectif quasi inatteignable. Il existe des programmes en tout genre pour essayer d’obtenir le corps de rêve. Alors que pour la plupart des « idoles », elles passent 10 h à la salle chaque semaine…

Heureusement, dans le monde réel il n’y a pas que cette discipline. Il y a des tas d’autres sports ultra cool et intéressants à pratiquer en ville ou ailleurs.

Perso, depuis que je suis petite, j’ai toujours adoré les sports de montagne. L’escalade, la randonnée vélo et pédestre, le rafting, le kayak etc… Ce genre de relief offre tellement de possibilités ! On peut faire beaucoup de choses en plaine ou en bord de mer. Mais il faut avouer que le challenge est tout autre… 

J’adore marcher, je pense que je préfère marcher pendant des heures que de courir pendant 30 min.

J’ai re-découvert la randonnée l’année dernière, par petites touches, sur la côte d’Azur et plus précisément dans le Var.

Cette région est magnifique ! Quand on voit la couleur de la mer, et sa température, ça fait rêver…

La plus belle balade que j’ai faite est sans nul doute celle qui longe le bord de mer au départ de Sanary pour arriver au Brusc. Là se trouve l’embarcadère pour aller sur l’île des Embiez (je la conseille à tous d’ailleurs). Nous avons parcouru l’île en vélo et c’est un très bon souvenir également. 

Cet été, j’ai eu la chance d’aller dans les Pyrénées. Ça n’a pas duré longtemps. Cinq jours, et on a eu un vrai temps de m**** pendant trois jours mais cela m’a véritablement marquée. Surtout cela m’a donné envie de revenir et de connaître ce lieu avec du beau temps !

Déjà pour le paysage ! Moi qui suis habituée au bord de mer depuis quelques années maintenant, c’est plutôt bouleversant de voir la beauté de ces majestueuses montagnes se dresser devant moi. 

Ce fût un véritable défi pour moi de gravir de petites montagnes. De faire des randos de 3 h à 5 h. D’essayer de trouver le rythme, de transpirer et de souffrir aussi beaucoup.
Vu ma condition physique, ce n’était pas gagné du tout ! J’ai découvert que j’avais un sérieux manque d’endurance. J’étais essoufflée très rapidement. Il fallait que je ralentisse à outrance pour pouvoir finir de grimper. Sur le coup c’était très frustrant.
En y repensant, j’ai plus l’habitude de faire monter et descendre mon rythme cardiaque rapidement, plutôt que démarrer tranquillement et tenir sur la longueur…

Ce fut quand même un réel plaisir en redescendant, de s’asseoir à table et de réaliser ce que j’avait fait. Surtout de sentir le bien être typique qui t’envahit après l’effort ! Merveille de merveille. 

J’ai tellement hâte de recommencer, c’est fou ! En attendant de revoir la montagne, heureusement dans notre région des Pays de la Loire/Bretagne il y a de quoi faire pour se faire du bien. Que ce soit à vélo ou à pied…

A bientôt sur skinsandco !

2 commentaires