Recette

Le gommage facile et naturel (débutant)

Si tu n’en as jamais entendu parlé, tu fais bien de lire cet article car il est possible que tu sois content(e) de découvrir ce qui va suivre !

Il est évident que si tu ne te gommes jamais la peau, un nouveau monde s’ouvre à toi. Continue de lire comme ça tu sauras de quoi il retourne et pourquoi je consacre un article à cette merveilleuse pratique.

Qu’est-ce qu’un gommage ?

Un gommage est un moyen d’aider la peau à se régénérer.

Par des techniques simples, les plus connues sont :

  • Mécanique: à base de grains, ils doivent être appliqués en massage avec des mouvements circulaires et vont « gratter » la peau. Il existe aussi le gant de crin (tissé à partir de poils d’animaux ou de fibres végétales) qui a le même processus ainsi que tous les autres accessoires du même type.
  • Chimique: à base d’enzymes spécifiques contenues dans certains acides (AHA ou acide salicylique), qui vont « grignoter » la peau mais en douceur !

À quoi ça sert ? 

Il va enlever tout ce qui peut être incrusté dans la peau (peaux mortes, pollutions, sébum…). Ces derniers peuvent la gêner à se régénérer et ne sont pas forcément éliminé par un nettoyage quotidien.

Pratiqué régulièrement sur les zones à problèmes, il permet aussi d’éviter des désagréments comme les points noirs et boutons disgracieux sur le visage. Mais aussi les poils incarnés causés par l’épilation ou le rasage sur le corps.

Le gommage existe depuis la nuit des temps, on le pratique avec du savon noir dans les hammams depuis des centaines d’années. Aujourd’hui, la cosmétique a évolué, et les marques nous proposent des centaines de milliers de produits pour pratiquer ce soin.

Pour qui ?

Homme, femme : tout le monde peut faire un gommage !

Évidemment, selon la partie à gommer et son type de peau il faut adapter le moyen utilisé :

  • Pour le visage : un gommage mécanique avec des grains fins est recommandé pour la plupart des peaux. Le gommage chimique est idéal pour les peaux sensibles (malgré ce qu’on pourrait penser) car il désincruste en douceur.
  • Pour les peaux sèches à très sèches : une formule avec des huiles laissera une peau nourrie après le soin.
  • Pour le corps : Il vaut mieux de gros grains (et multiples) pour gommer cette peau beaucoup plus épaisse que le visage.
  • Pour les pieds : Vous pouvez y aller, avec une exfoliation au sel !

Pour la fréquence :

  • Le visage nécessite un gommage 1 fois par semaine ou moins selon le type de peau (plus la peau est sensible et plus on la ménage).
  • Le corps peut être gommé 2 à 3 fois par semaine !

Maintenant qu’on a vu (ou revu) les bases de cette pratique en cosmétique, il est important de savoir comment est fait un gommage mécanique pour pouvoir le faire chez soi. Le but est qu’il apporte autant (voir plus) de bienfaits que ceux qui sont vendus dans le commerce.

En effet, ce type de gommage est d’une simplicité enfantine. Lorsqu’on voit le prix des formules sur le marché, et qu’on sait comment ils sont faits, on peut être légèrement agacé.
Je reconnais haut la main le temps et l’argent que coûte la recherche pour formuler des gommages chimiques ou tout autre produit qui demande beaucoup de test. Cependant, je trouve cela malhonnête de vendre un pot de 150 ml de produit constitué d’ingrédients « assemblés » les uns avec les autres.
Car bien souvent ils sont sans autre bienfait que l’effet gommant (sans parler du nombre de produits chimiques utilisés). Parfois pour 20 euros, on nous offre un gommage avec une senteur sympa, point.

Il est vrai que parfois cela fait plaisir de ce gommer la peau, de sentir un parfum en particulier, de créer un rituel ! Mais pour ma part je trouve cela inutile de le faire hebdomadairement. Autant aller en Institut de temps en temps ;).

De quoi est fait un gommage ?

Grains + liant + parfum (facultatif) + conservateur (facultatif)

Les grains :

une ribambelle de possibilités existe (si tu as le matériel pour réduire n’importe quels noyaux en poudre, ça marche aussi…), mais il y en a d’autres qui sont plus faciles à trouver. Normalement, vous avez au moins un des trois aliments ci dessous :

  • Le sucre : brun ou blond (pas ou peu raffiné), blanc (économique) ou cassonade (gros grains). Il a un très bon pouvoir gommant.
  • Le sel : de la mer morte ou de chez nous (pour ses bienfaits oxygénant et minéralisant). Choisis le fin pour le visage !
  • Le marc de café : active la micro-circulation (parfait pour la cellulite) et sent très bon (si on aime l’odeur du café bien sûr).
  • La poudre de noix de coco : très utilisée en pâtisserie, elle gomme doucement et apporte un parfum très agréable.

La formule :  

Il existe 3 grands types de formules en cosmétique.

  • La formule gel : elle est fraîche et ne laisse pas de film protecteur. Il peut être nécessaire d’hydrater sa peau par la suite.
  • La formule crème : elle a une texture soyeuse et convient à toutes les peaux selon les ingrédients qu’elle contient (plus ou moins riche).
  • La formule huile : elle est recommandée pour le gommage du corps et convient particulièrement aux peaux sèches à très sèches car elle laisse un film nourrissant sur la peau (selon l’huile végétale qu’on utilise).

À savoir que 2 sur les 3 sont très simples à fabriquer car ce ne sont que des phases aqueuses ou huileuses. Pour la formule crème, il vous faudra un émulsifiant (pour lier les deux phases) : donc un peu plus de matériel, de connaissances et de temps !

  • Pour une formule gel facile : le gel d’Aloe véra ! Il est simple à trouver (magasin bio, pharmacie, internet…) et sera parfait pour créer une base fraîche. Tu peux ajouter une gomme (xanthane par exemple, trouvable ici) pour donner une texture encore plus gélatineuse et une meilleure tenue (double emploi :gommage/masque).
  • Pour une formule huileuse : tu as le choix car n’importe quelle huile fera l’affaire ! Je te conseille l’huile de pépins de raisins ou (coco) pour le corps et l’huile de jojoba (ou amande douce) pour le visage (en supermarché, en pharmacie et sur internet).

On peut utiliser d’autres liants comme le miel qui est recommandé pour des petites parties du corps. Attention, il est assez difficile à rincer mais très agréable à utiliser (surtout pour gommer les lèvres en association avec le sucre car il est comestible) !

Comment en faire un facilement ?

Une fois que vous avez choisis les deux ingrédients principaux pour confectionner ton gommage, vous avez juste besoin de les mélanger.

La quantité de grains dépend de la nature de votre peau.
La question à vous poser : ai-je besoin de beaucoup la gommer ? Si tu ne sais pas, mettez en peu et faites le test.
Si cela ne vous convient pas, rajoutez-en. C’est simple !

Ex : 2 cuillères à soupe d’huile ou de gel + 1 c à s de grains

Parfumer son gommage

Il est possible de parfumer la préparation et il y a plusieurs méthodes pour y arriver.

  • La première est d’utiliser des ingrédients de bases qui ont une senteur déjà présente et agréable (noix de coco, café etc…).
  • La seconde est d’ajouter des huiles essentielles qui auront aussi des bienfaits (attention à toujours faire un test 24 h avant l’application avec une H.E. !). Ou des fragrances cosmétiques naturelles que tu peux trouver sur internet (j’ai découvert tout une gamme sur le site d’Aromazone que vous pouvez consulter ici).

Sachez que le parfum (même naturel) peut être allergisant et irritant. Je vous conseille donc d’éviter d’en mettre trop, surtout pour les peaux sensibles !
Cela dit, il vaut mieux mettre un peu de parfum dans une formule simple et naturelle que d’acheter un pot rempli de produits chimiques beaucoup plus néfastes à long terme…

Conserver son gommage

Si vous souhaitez préparer du gommage pour les prochaines fois (voire pour les prochaines semaines), il est nécessaire de suivre quelques indications pour éviter que la formule ne se périme.
Il est évident qu’une phase aqueuse (à base d’eau) a énormément de chances de moisir rapidement sans anti-bactérien et anti-fongique.
Une phase huileuse peut à la longue présenter des signes de péremption, notamment par le rancissement des huiles végétales.

Pour éviter cela, il faut :

  • Prendre en compte les ingrédients que contient ta formule : si le marc de café est sec ou humide par exemple ou l’Aloe Véra est périssable.
  • Choisir un conservateur en fonction de la phase : aqueuse ou huileuse (vous pouvez en trouver ici).

Note : Respecter le bon dosage permet d’optimiser la conservation.

Il est possible d’utiliser des huiles essentielles avec les bonnes propriétés pour conserver son gommage. Le Tea Tree (ou Arbre à Thé) est un très bon anti-bactérien et anti-fongique. Cependant, celles qui ont ce pouvoir n’ont pas une senteur vraiment similaire aux produits du commerce. Pour ma part, je préfère ajouter un conservateur.

Ma Recette

Ce gommage contient des principes actifs intéressants.
Le café améliore la circulation sanguine et donc à éliminer la cellulite. Ensuite, les anti-oxydants présents dans l’huile de pépins de raisins aide également à la régénération de la peau et à lutter contre les signes du vieillissement cutané.
Enfin, l’huile de Coco, en plus de parfumer agréablement et naturellement la formule, à une action protectrice et nourrissante.

Ingrédients (pour un pot de 150 ml) : 

  • 100 g de marc de café
  • 100 ml d’huile de pépins de raisins
  • 50 ml d’huile de coco
  • 0.15 g soit env 5 gouttes de Vitamine E (Tocophérol)

Préparation :

Faites fondre très doucement l’huile de coco si elle n’est pas liquide (pour éviter de lui enlever ses bienfaits).
Ajoutez l’huile de pépins de raisin et le marc de café. Ajoutez la vitamine E. 

Utilisation :

Appliquez sur peau humide, massez en mouvement circulaire pendant quelques minutes et rincez à l’eau chaude. Si la sensation d’hydratation est trop forte, se laver au savon pour enlever l’excédent d’huile. 

Astuces anti-capitons : Terminez par un jet d’eau froide sur les jambes de haut en bas.

Vous pouvez le conserver au frigo afin d’obtenir une texture plus solide. Pour une meilleure conservation, placez le dans un lieu qui n’est pas sujet aux variations de températures.

Vous avez toutes les clés pour réaliser un gommage facile, rapide, économique !
J’espère que cet article vous a plu et que vous vous lancerez dans diverses expériences.

A bientôt sur skinsandco !

Sources :

http://www.gantdecrin.com/

http://pratique.leparisien.fr/beaute/visage/peau/le-gommage-mecanique-c-est-quoi-1500008476

http://pratique.leparisien.fr/beaute/visage/peau/le-gommage-chimique-c-est-quoi-1500008477

https://www.topsante.com/beaute-et-soins/soins-anti-age/bons-gestes/detox-un-gommage-au-sel-pour-sortir-la-peau-de-l-hiver-11302/(page)/3

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *