Recette

Be Ethic | Le nettoyant multi-surfaces

Cela fait quelques semaines que je teste cette recette et je me dis qu’il est temps que je vous la partage car elle a littéralement changé ma vie.
Après avoir fait de gros changements dans ma manière de consommer et dans des domaines comme la beauté, je m’attaque à un monstre depuis quelques années : l’Habitat.

A force de réflexion, je me rends compte à quel point nous (sur)consommons des produits à tout va, en partie à cause de notre système de consommation et au marketing qui a pour seul but de créer de nouveaux besoins pour nous faire acheter toujours plus…

Les produits d’entretien sont un exemple accablant de ce système, et nous sommes des milliers à nous apercevoir de l’inutilité de ces multiples propositions. Comme si notre maison avait besoin de 15 produits différents ? La blague…

Au delà du fait que nous n’avons pas besoin d’autant de choses, il serait simple de n’utiliser qu’un seul produit manufacturé, celui avec le monsieur chauve et la senteur citron. Mais nous nous retrouverions avec un produit qui contient des allergisants et autres joyeusetés que ce monde industriel nous offre tels que les colorants, les parfums surdosés etc… et de surcroît pour un prix excessif !

Ne parlons pas de la quantité de bouteilles utilisées par année et qui finiraient au mieux dans la poubelle de recyclage, et au pire dans la poubelle classique créant ainsi une multitude de déchets… N’imaginons pas cette quantité multipliée par le nombre de foyers en France, non, arrêtons nous là !

La solution est déjà dans la plupart de nos placards. Cet ingrédient inoffensif mais diablement efficace que nous avons juste oublié et que nos grands-parents utilisaient déjà : Le Vinaigre Blanc.

Le produit multi-surfaces du siècle est à base de Vinaigre d’alcool.

Vous pouvez trouver ce dernier déjà parfumé en magasin ou le parfumer vous même avec de l’huile essentielle ou une fragrance, si l’odeur vous incommode trop mais rassurez vous on s’y fait. Je me souviens de ma sensation lorsqu’on devait « passer les couverts au vinaigre » (pour enlever les traces de calcaire sur l’inox) au restaurant gastronomique où je travaillais il y a quelques années : j’arrêtais de respirer tellement c’était horrible et aujourd’hui cela ne me fait ni chaud ni froid.

Ce truc nettoie tout et n’importe quoi, de vos éviers à vos toilettes (celles des animaux également) : adieu « Antical » pour éliminer le calcaire (d’ailleurs je n’ai jamais compris comment ce produit pouvait se vendre vue son efficacité), et bonjour le vinaigre ! Il s’occupera parfaitement bien des odeurs de vos tissus et jusqu’à nettoyer vos chaussures ! Je suis bluffée à chaque fois que j’essaie de nettoyer une nouvelle surface ou matière avec et que cela fonctionne. Je me dis qu’il ne faut vraiment pas grand chose pour faire le ménage…

Donc, pour arriver (enfin) à ce qui nous intéresse, grâce à lui et à un de ses acolytes, le bicarbonate de soude, j’ai élaboré une recette toute simple qui permet de remplacer le produit multi-usages. Seulement en écrivant cet article je suis tombée sur des analyses qui mérite réflexion.

Apparemment la réaction chimique acido-basique du mélange bicarbonate + vinaigre annule les effets de l’un ou de l’autre à dosage parfait. Pour être honnête les premières recettes que j’ai testé ont été faites « à l’œil », l’analyse suivante va nous permettre de comprendre le mécanisme scientifique de la réaction.

————————————-

Pour vous donner des infos claires et précises, j’ai fait le calcul par rapport à une recette type et aux indications scientifiques de dosages que vous pourrez retrouver dans les sources.
Un peu de maths ne fait pas de mal, ça faisait tellement longtemps !

Sachant que pour un équilibre « parfait » il faut :

45 ml de vinaigre d’alcool à 8° –> 5 g de bicarbonate

Dans la recette (de ConsoGlobe) il donne 1 cuillère à soupe de vinaigre –> 1 c à s de bicarbonate de soude. Autrement dit 15 ml de vinaigre –> environ 10 g de bicarbonate.

Il faudrait 6 cuillères à soupe de vinaigre pour une cuillère à soupe de bicarbonate de soude pour que la réaction acido-basique s’annule totalement comme le suggère l’analyse du site « monbicarbonate ». 

————————————-

Nous pouvons donc conclure que si cette recette fonctionne (au delà de l’effet « placebo » crée par la vision de la mousse produite par la réaction) c’est qu’il réside dans le mélange une quantité non négligeable de bicarbonate. Ce genre de recette est tout à fait adapté pour un produit d’entretien quotidien. 

Pour plus d’efficacité, vous pouvez utiliser la réaction de ces deux ingrédients à l’instant T pour nettoyer une surface encrassée telle que celle d’un four ou d’un plat par exemple. Il suffit de procéder comme décrit plus bas mais directement sur la surface à nettoyer et de laisser agir avant de passer l’éponge ! 

!!! Attention !!!
Ils ont un pouvoir corrosif conséquent (utilisez cela avec précaution car ils peuvent être irritants pour la peau), portez des gants si vous êtes sensible.

Dans un récipient mettez et laissez reposer quelques instants : 

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • + 4 c à s de Vinaigre Blanc à 8° ou 14° (le plus puissant)

Puis, dans un flacon spray réutilisable de 1 L, versez :

  • 70 cl d’Eau
  • + le mélange précédent
  • + 20 gouttes d’Huile essentielle de Citron Biologique

Et voilà ! Vous avez un produit ultra efficace qui coûtent 50 centimes au maximum, qui sera biodégradable et ne produira pas de déchets plastiques.

Chouette non ?

J’espère que cet article vous aura intéressé, n’hésitez pas si vous avez des commentaires.

A bientôt sur skinsandco !

Sources :

http://www.wikidebrouillard.org/index.php?title=Fus%C3%A9e_chimique&oldid=18962https://www.monbicarbonate.fr/bicarbonate-et-vinaigre-reaction/http://www.bananapancakes.fr/archive/2016/05/09/stop-au-melange-vinaigre-blanc-et-bicarbonate-5799408.htmlhttps://www.consoglobe.com/fabriquer-nettoyant-multi-usages-naturel-3619-cghttps://www.google.fr/search?q=mesure+1+cuillere+a+soupe+en+ml&rlz=1C1CHBF_frFR809FR809&oq=mesure+1+cuill%C3%A8re+%C3%A0+so&aqs=chrome.2.69i57j0l2.6991j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8http://blogensante.fr/2013/09/29/definition-de-la-notion-de-placebo/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *