Beauté

Sculpter son visage

Aujourd’hui, je vous parle de ce qui permet de terminer un teint lorsqu’on applique du fond de teint. Par exemple, quand sa couleur est terne ou trop uniforme. Ces techniques permettent de donner du relief au visage.
Un visage n’a pas la même couleur partout au naturel ! De ce fait, il est appréciable d’ajouter une touche en plus pour rééquilibrer tout ça.

Le Blush

C’est toujours agréable à regarder de jolies pommettes rosées !

La forme et l’outil

Il existe sous différentes formes, le plus courant est en poudre. Cependant de plus en plus de marques font évoluer ce produit à travers des crèmes, des mousses ou carrément sous forme liquide !

Si votre peau est sèche, préférez les trois derniers qui permettront de ne pas révéler les zones de sécheresses éventuelles. À contrario si vous avez la peau mixte à grasse, le fard poudre vous conviendra mieux…

À savoir qu’un pinceau poudre est indispensable pour l’appliquer. L’idéal est qu’il soit de taille moyenne pour plus de confort et de facilité d’application. Sa forme peut être biseauté ou en forme d’œuf comme mon préféré. Comme le Blush brush de Real Techniques.

Choisir sa couleur

Le choix (dans l’idéal) ce fait selon votre couleur de peau au naturel.

Les teints pâles ou clairs optent pour des teintes dit « fraîches » (rose poudré, pèche clair etc…)

Les peaux moyennes optent pour des teintes plus intenses comme les roses, les pèches et corails…

Les peaux mattes optent pour des couleurs plus profondes et foncées comme les rouges, les cuivres ou les violets !

L’application

Il y a deux écoles.

La première utilise le blush pour recréer l’état naturel de la peau. De ce fait, on applique un blush pour obtenir un effet « bonne mine ». La couleur sera présente sur la pommette uniquement. Il suffit de sourire pour les faire ressortir et connaître le bon endroit où appliquer le produit.

La seconde utilise ce produit pour sculpter le visage. Le blush est appliqué de l’intérieur vers l’extérieur de l’ovale dans différentes directions pour obtenir un effet d’optique.

Bien évidemment, vous faites comme vous voulez !

Le Contouring

Cette méthode est un duo de deux techniques qui utilisent l’ombre et la lumière afin de redéfinir la forme du visage.

L’Hightlighter

Il sert à faire ressortir certaines zones du visage en accentuant les zones de lumières. 

La forme et l’outil

Généralement, il se présente sous forme de poudre. Mais les formules peuvent être liquides, en gel ou en crème.

Les outils les plus adéquats pour la forme poudre sont un petit pinceau teint de forme boule, œuf ou biseauté. Ainsi qu’un pinceau yeux. Ce dernier permettra de maquiller les zones précises du visage telles que le coin interne de l’œil ou le dessous des sourcils.

En ce qui concerne les produits liquides, le doigt est l’outil le plus adéquat pour chauffer et bien fondre la matière dans la peau. Mais il est possible d’utiliser des pinceaux.

Choisir sa couleur

Préférez un ton en dessous de votre carnation.

Le produit est de nature irisé et se présente dans des variations de teintes autour du « champagne ». 

Les peaux claires optent pour des teintes claires et froides.

Les peaux mattes et noires optent pour des teintes dorées et chaudes.

L’application

L’enlumineur s’applique au pinceau par petites touches. Sur le haut des pommettes, l’arrête du nez, le dessous des sourcils, le triangle entre les deux sourcils, sur la commissure des lèvres et le menton. L’application d’un highlighter liquide avec les doigts requiert un peu d’expérience.

Avoir la main légère est nécessaire pour cette technique. Attention à l’effet « boule à facettes » qui est difficile à porter au quotidien !

Le Bronzer

Il est utilisé afin de redéfinir la forme du visage. Par exemple, amincir un oval un peu rond ou casser un visage anguleux…

La forme et l’outil

Il se présente sous forme de poudre mais aussi sous forme liquide, gel ou crème.

Choisir sa couleur

Attention à ne pas confondre « bronzer » avec « poudre bronzante ». Même si techniquement, cela veut dire la même chose.

  • Le premier a été créé pour sculpter le visage en recréant les ombres naturelles. Il va être dans des tons beaucoup plus froid, plutôt des taupes. 
  • La seconde est utilisée pour apporter du bronzage à la peau et va être bien plus orangée !

Le choisir en fonction de sa carnation. Il faut qu’il se fonde correctement.

L’application

Il s’applique dans les zones d’ombres, les creux du visage. Sur les côtés, le long de l’arrête pour affiner un nez. En dessous des pommettes jusqu’à la tempes pour amincir le visage. À la racine des cheveux et à l’horizontal pour effacer un front trop haut. Etc…

De même que l’highlighter, avoir la main légère est indispensable ! Il est nécessaire de s’entraîner et il vaut mieux ne pas trop en mettre au début et toujours regarder le résultat à la lumière du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *